Vient de paraître : revue Pratiques en santé mentale 3/2019 « Les ESAT de transition ».

Les ESAT de transition se situent à la croisée des chemins et se définissent à travers les trois mots-clés suivants : potentialité-innovation-inclusion. La circulaire du 2 mai 2017, la Stratégie Quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale, confortent l’idée que l’offre des ESAT de transition puisse être développée dans tous les départements.
De nombreuses études démontrent que les personnes en situation de handicap psychique ont un potentiel toujours vivant qui demande à être exercé mais qui demande aussi à être écouté. La notion de potentialité va également de pair avec la singularité de la loi de 2005 qui aborde désormais la notion de handicap en parlant de restriction de participation et de limitation d’activité. La loi française combine un idéal d’inclusion et un idéal de protection. Ce texte réglementaire écarte désormais la notion d’incapacité et invite la société civile toute entière à reconnaître chez les personnes en situation de handicap, des compétences, des savoir être et des savoir faire, des expériences. Elles sont désormais reconnues dans leurs choix, gagnent ainsi de l’estime de soi et développent peu à peu leur pouvoir d’agir.

Numéro coordonné par Stéphane Grange, coordinateur du projet social de Messidor.

Un numéro à commander chez votre libraire (code-barre : 9 791034 605033) ou chez notre éditeur (http://champsocial.com/).

 

Publié le 4 octobre 2019 / mis à jour le 5 octobre à 17:50